beijing gate s

Procédure d'admission

Les insti­tu­tions de l’enseignement supérieur qui offrent des diplômes en tra­duc­tion, inter­pré­ta­tion et com­mu­ni­ca­tion plurilingue ou inter­cul­turelle peu­vent devenir mem­bre de la CIUTI. A cette fin, ils doivent soumet­tre leurs pro­grammes d’études, leurs activ­ités de recherche, l’infrastructure et leurs resources à un con­trôle de qual­ité. Cette procé­dure d’admission com­porte qua­tre étapes principales:

(1) L’institut soumet sa can­di­da­ture en rem­plis­sant le for­mu­laire, qui est disponible ici et qui doit nous par­venir par cour­riel. La can­di­da­ture est exam­inée en util­isant les critères formels se trou­vant dans le pro­file de la CIUTI. Les can­di­da­tures jugées con­formes seront invitées à passer à la deux­ième étape.

(2) L’institut can­di­dat qui s’engage dans cette deux­ième étape devra régler 250 € de frais de dossiers. L’institut can­di­dat sera invité de rédi­ger un rap­port d’auto-évaluation (SAR) cor­re­spon­dant aux lignes direc­tri­ces de la CIUTI. Ce rap­port servira de base à la déci­sion de la Com­mis­sion d’Admission de la CIUTI. Si le rap­port est jugé pos­i­tive, l’institut can­di­dat accédera à la troisième étape.

(3) L’ insti­tuts can­di­dat recevra la vis­ite de deux experts de la CIUTI qui effectueront sur place une éval­u­a­tion de l’enseignement, de la recherche et des locaux; ils devront recevoir les réponses aux ques­tions posées par la Com­mis­sion d’Admission. Les frais engagés pour les trois jours de cette vis­ite (déplace­ments, restau­ra­tion, héberge­ment) sont à la charge de l’institut can­di­dat. La Com­mis­sion d’Admission pren­dra sa déci­sion sur le base du rap­port des experts et soumet­tra le dossier des insti­tuts jugés admis­si­bles à l’Assemblée Générale de la CIUTI.

(4) La dernière étape est celle de la déci­sion sur l’admission ou non-​admission prise par l’Assemblée Générale annuelle.